Les plus importants risques de la cystite

cystite

La cystite est une infection des voies urinaires qui touche le plus souvent les femmes. Dans sa forme grave, vous pouvez souffrir d’une cystite aiguë, qui est une inflammation de la vessie. La cystite est causée par des bactéries et se manifeste par une envie récurrente d’uriner et des douleurs pendant la miction. Si elle n’est pas traitée à temps ou mal soignée, les risques de complications pour la personne sont nombreux. Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin !

Comprendre ce qu’est la cystite !

La cystite est La cystite est une inflammation de la paroi de la vessie. Elle est souvent inoffensive malgré le fait qu’elle soit récurrente chez les femmes. La bactérie responsable de cette infection est souvent l’Escherichia coli dans 90% des cas. Il est important de savoir que de nombreuses femmes sont touchées par cette infection, alors n’ayez pas honte d’en parler à votre médecin. En fait, près de 50 % des femmes ont eu cette infection au moins une fois dans leur vie. Les infections urinaires se développent souvent parce que les bactéries présentes dans les intestins migrent vers les voies urinaires, l’urètre et enfin la vessie. Un endroit chaud et humide, un environnement idéal pour la prolifération excessive des bactéries. Chez les femmes, les principaux cystite risques sont souvent dus aux mêmes facteurs. Sachez qu’il est facile de faire un diagnostic de cette infection à l’aide d’une bandelette urinaire.

Les facteurs de risque favorisant les cystites chez la femme !

Tout d’abord, le principal facteur est lié à la longueur de l’urètre de la personne. Plus l’urètre est petit, plus vous êtes susceptible de contracter cette infection. Un urètre court permet aux bactéries de pénétrer plus facilement dans la vessie qu’un urètre plus long. Il a également été prouvé que l’activité sexuelle est également un facteur de cystite risques majeur  chez les femmes. Grâce aux mouvements effectués par les organes génitaux lors des rapports sexuels, des microtraumatismes vont effectuer cette zone et déclencher l’infection urinaire. Pour éviter le problème, il est recommandé d’uriner et de vider complètement la vessie après chaque rapport sexuel afin d’éliminer toutes les bactéries. Deuxièmement, il est clair que l’incontinence urinaire est également un facteur important qui peut conduire à une infection urinaire. Chez les femmes ménopausées, il peut arriver qu’elles contractent cette infection en raison de la carence en œstrogènes. Les femmes enceintes courent également un risque élevé de contracter une cystite. Pendant la grossesse, la vessie est comprimée parce que l’utérus prend beaucoup de place. Cela ralentit l’écoulement de l’urine, ce qui favorise la stagnation et le développement des bactéries. Chez les jeunes hommes, les cystites sont assez rares car l’urètre est plus long que chez les femmes. Cependant, avec l’âge, le risque de développer cette infection chez l’homme augmente. C’est souvent le cas chez les hommes ayant des problèmes de prostate. Une hygiène excessive et une faible consommation d’eau sont également des facteurs de risque de cystite.    

Les symptômes et le diagnostic de la cystite aiguë !

La cystite survient le plus souvent de manière assez soudaine. Vous commencerez à ressentir des brûlures et des douleurs en urinant. Vous ressentirez également une sensation de lourdeur dans le bas-ventre et le besoin d’uriner fréquemment. La qualité de l’urine est généralement trouble et a une certaine odeur. Il existe également des cas où l’urine contient même un peu de sang. Pour établir un diagnostic, le médecin effectuera un test à la bandelette réactive pour rechercher des composés dans l’urine. Chez les personnes plus fragiles, les médecins approfondiront le test par un examen cytobactériologique des urines.

Comment prévenir ou traiter la cystite ?

Lorsque vous avez les premiers symptômes et que vous n’avez pas le temps d’aller directement chez le médecin, vous pouvez prendre certaines mesures qui peuvent agir directement sur l’infection. Cela permettra de réduire le risque de complications. Il est important de boire beaucoup d’eau et d’uriner aussi souvent que possible. Videz votre vessie et ne vous retenez jamais avant d’aller aux toilettes. Il est également recommandé de limiter, voire d’éviter les rapports sexuels si vous présentez des symptômes de cystite. Cependant, vous devez absolument vous rendre chez le médecin dans la journée si vous avez des douleurs dorsales accompagnées de fièvre, si les symptômes s’aggravent malgré le traitement ou si vous êtes enceinte. Pour les personnes de plus de 75 ans, ayant des problèmes urinaires, des maladies chroniques et les enfants, il est préférable d’aller consulter le médecin le plus tôt possible après l’apparition des premiers symptômes.

Quand mettre un œil de verre ?
Trouver un dentiste renommé à Paris 13