Quelles sont les étapes pour devenir un infirmier libéral ?

La profession d’infirmière libérale séduit de plus en plus de personnes ces dernières années. Cela relève de diverses raisons comme les conditions de travail, même dans les hôpitaux. En effet, des étapes précises sont à suivre afin de s’installer et passer de l’hôpital au libéral. Pour devenir un infirmier libéral, découvrez les démarches importantes à ne pas négliger et les pièges à éviter afin de réussir votre adhésion.

Une infirmière libérale, qu’est-ce que c’est ?

Récemment, les conditions de travail dans les hôpitaux font que plusieurs infirmières veulent passer à la libérale. Un infirmier libéral est le professionnel de santé offrant des services dans son propre cabinet. Il exerce ses missions de manière indépendante ou bien en association avec des collègues. Le fait de devenir un infirmier libéral implique la sortie de l’hôpital. Il ne travaille plus dans ce centre, il n’est donc plus un salarié. En réalité, l’infirmier devient un entrepreneur ne dépendant plus de l’hôpital. Le statut d’infirmier libéral permet d’assurer lui-même la répartition et l’organisation de ses tâches. Il reçoit et accueille ses clients comme il veut. C’est un réel atout pour les infirmiers voulant profiter pleinement de leur vie de famille. Il est aussi libre de fixer ses honoraires.

Devenir infirmier libéral : choisir le lieu d’installation et faire des enregistrements divers

Les formalités à accomplir sont nombreuses pour devenir un infirmier libéral. D’abord, il faut faire le bon choix du lieu d’installation et d’exercice de l’activité libérale. Ensuite, l’infirmier est tenu de faire l’enregistrement de son diplôme à l’ARS ou Agence régionale de santé. Il permet d’obtenir votre numéro Adeli pour vous identifier dans votre profession. Il faut également vous inscrire à l’ordre national des infirmiers et infirmières. Outre cela, il est impératif d’effectuer un enregistrement à la CPAM de votre département d’exercice. Il s’agit d’une étape obligatoire permettant d’avoir votre carte professionnelle de santé. Cela vous permet aussi de vous affilier à l’assurance maladie dans le cadre de votre activité libérale.

Faire une déclaration au CFE et souscrire à des assurances pour devenir infirmier libéral

Un infirmier qui souhaite adopter un statut libéral doit effectuer une déclaration au CFE après s’être enregistré à la CPAM. Cette déclaration informe les interlocuteurs de votre entreprise et de son existence. Cette dernière doit être faite dans les 8 jours qui suivent le début de votre création d’entreprises libérale. Un tel professionnel est également tenu de s’associer à la CARPIMKO par la suite. Il s’agit au fait de la caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, des masseurs-kinésithérapeutes, des pédicures-podologues. Enfin, il est impératif de souscrire à diverses assurances. Ce sont des assurances obligatoires telles que l’assurance professionnelle et l’assurance pour le local professionnel. À cela s’ajoutent les assurances véhicules et l’assurance responsabilité civile.

Profiter des services d’une plateforme téléphonique médicale
Urgences médicales à Besançon : trouver un cabinet de garde en ligne