L’importance des fioles jaugées dans les protocoles de dosage

fioles jaugées

Publié le : 30 juillet 20234 mins de lecture

La verrerie de laboratoire est conçue pour réaliser des travaux exigeant un degré de précision extrême. Indiquée pour la préparation de solutions requérant le respect d’un protocole de dosage très strict, la fiole jaugée fait partie des équipements incontournables des chimistes. Elle se décline en différents modèles en fonction des opérations à effectuer.

Fiole graduée : définition et spécificités

Couramment désignée par le nom de fiole de mesure, de fiole graduée ou de fiole volumétrique, la fiole jaugée est un équipement que l’on rencontre dans les laboratoires, les établissements scolaires, etc. Sa conception la destine à contenir un volume de liquide en tenant compte d’un dosage précis et d’une température donnée. Son emploi est préconisé pour préparer et diluer des solutions chimiques. La fiole graduée se distingue par une forme caractéristique qui rappelle celle d’une poire. Alors que la base est aplatie, le col est long et étroit. Il présente également un trait de jauge (ou anneau de graduation) qui indique le volume précis qu’est susceptible de contenir la fiole. Destinée à des tâches délicates qui ne tolèrent pas la moindre approximation, la verrerie de laboratoire est fabriquée dans le respect sévère des normes de qualité en rigueur.

Quelle fiole de mesure choisir ?

Il existe différents types de fioles graduées. Certaines sont fabriquées en verre et d’autres en plastique. Elles peuvent être transparentes ou teintées pour assurer la conservation de préparations sensibles à la lumière. Les fioles de mesure sont susceptibles également de présenter différentes capacités volumétriques, allant de 1 ml jusqu’à plus de 500 ml. En ce qui concerne leur précision, les fioles de mesure sont classées en deux catégories :

  • Les fioles de classe A : leur conception satisfait à des critères de qualité très élevés. Leur emploi est indiqué pour réaliser des analyses demandant un degré de précision absolu. Afin d’assurer une traçabilité optimale, un numéro de lot figure sur la fiole. L’utilisateur dispose d’un certificat (fourni avec l’accessoire ou téléchargeable sur Internet) qui atteste la conformité de la fiole volumétrique.
  • Les fioles de classe B : elles présentent un degré de précision moindre que les modèles de classe A. Elles sont utilisées dans le cadre d’activités nécessitant un niveau d’exactitude moins pointu, tels des cours de chimie en milieu scolaire par exemple.

Un instrument de laboratoire aux usages multiples

Les contextes dans lesquels l’utilisation d’une fiole de mesure est préconisée sont divers et variés. Citons, par exemple :

  • la fabrication de solutions étalons ;
  • la décantation ou la mesure d’un volume précis de liquide ;
  • l’étalonnage de divers récipients ;
  • l’élaboration de dilutions de série.

En fonction du travail à effectuer, la manière d’utiliser la fiole graduée sera différente. Prenons le cas d’une solution préparée à partir d’une substance liquide Cette dernière devra d’abord être pesée au moyen d’un bécher. Elle sera ensuite transvasée dans la fiole via un entonnoir. N’oubliez pas de rincer soigneusement le bécher ainsi que l’entonnoir afin de récupérer les eaux de rinçage qui sont contenues à l’intérieur de la fiole. Vient ensuite le moment de procéder à l’étape appelée « mise au trait ». Celle-ci s’effectue de la même manière qu’avec l’élaboration d’une solution à partir d’un élément solide. Pour davantage de précision et une meilleure homogénéisation, l’utilisation d’un compte-gouttes ou d’une pipette Pasteur pour ajouter le solvant est recommandée.


La chirurgie mini-invasive du pied : une avancée significative dans les soins podologiques
Syndrome des ovaires polykystiques et troubles métaboliques : une relation à prendre en compte

Plan du site